La problématique des appels d’offres standardisés : posez-vous les vraies questions !

Face à un appel d’offres trop normé il est parfois difficile de mettre en avant les différences et les avantages de son offre pour l’entreprise mais aussi pour le voyageur d’affaires.. Présentant une solution all inclusive, Carbookr propose un service sans surprise et très économique.

Le marché de la location de véhicules de courte durée, qui représente 15% à 20% du budget déplacements des entreprises, est un océan dans lequel il est souvent complexe de naviguer. La classification ACCRISS - Association of Car Rental Industry Systems and Standards - n’est pas systématiquement utilisée. Chaque acteur a ses propres codes pour catégoriser ses véhicules et les charges annexes sont souvent disparates entre les loueurs. Il est donc extrêmement compliqué de réaliser un cahier des charges fiable et complet.

Produire un appel d’offres pour mettre un marché sous contrôle peut être une solution mais il faut savoir que c’est une procédure chronophage, souvent incertaine dans sa finalité et dévoilant des informations potentiellement stratégiques sur l’entreprise émettrice. Il est donc nécessaire d’adapter l’approche achat en fonction des priorités du marché dans le plan tactique de l’entreprise. On constate trois tendances :

 

  1. La remise à plat nécessaire d’un marché : l’appel d’offres est alors nécessaire. C’est un investissement qui doit être compensé par un gain réel, mesurable et significatif, qu’il soit financier ou autre. Le coût de la procédure (ressources et matériel) doit être pris en compte. Il faut y ajouter celui de l’implémentation et surtout l’ensemble des dépenses nécessaires à la conduite du changement (communication, supports, conseil externe…). Cette procédure nécessite de raisonner en coût complet. Elle demande de parler exactement le même langage que les fournisseurs et de mettre en place une trame qui sera le reflet identique et absolu de la problématique rencontrée. Dans cette dynamique, les appels d’offres et les grilles d’évaluation standards sont à proscrire car ils sont trop vagues ou restrictifs.
  2. La prorogation d’un marché : les règles d’équité et la déontologie achat font qu’il est conseillé de remettre les marchés en question tous les deux à trois ans. Cette procédure assimilable à un appel d’offre allégé ne permet pas de travailler sur tous les axes d’amélioration. Elle est généralement basée sur une renégociation des prix de base et des services et a un effet limité sur le coût total.
  3. La délégation d’achat : bien plus immédiate et efficace que les solutions précitées, cette technique permet de déléguer un besoin à une marketplace qui se chargera de négocier et de packager l’offre en fonction de vos attentes. L’implémentation est alors beaucoup plus rapide et les effets sont immédiatement constatables car grâce à son pouvoir de massification des achats, la marketplace peut négocier des conditions bien plus favorables qu’un acteur unique. Leurs plateformes sont utilisables par les voyageurs et intégrables dans les meilleurs outils.

 

Le marché de la location de véhicules est complexe car les opérateurs sont multiples et les références peu communes entre les différents prestataires ne permettent pas de comparaisons aisées. Si les frais annexes sont souvent opaques, ils apparaissent et s’additionnent très rapidement. Le marché, hyperconcurrentiel, demande à ses acteurs des trésors d’imagination pour réussir générer la marge vitale à toute entreprise. Pour toutes ces raisons, la prorogation de marché est souvent favorisée par les décideurs qui, de fait, passent à côté de réelles opportunités.

Carbookr supporte les décideurs grâce à une marketplace proposant un contenu multi-sources, sécurisé en coûts - grâce au principe du « tout inclus » - et surtout enrichi de services répondant parfaitement aux besoins des déplacements professionnels. Le voiturier qui réduit à néant les temps d’attente du voyageur à un comptoir n’en est qu’un exemple. En termes de coût total, cette solution est non seulement rassurante mais aussi permet des gains économiques puisqu’elle garanti une réduction allant de 30 à 40% et ce même si la valeur faciale peut parfois paraître supérieure.

Avec seulement 4 150 entreprises françaises ayant plus de 250 salariés (source Insee 2018), très peu d’organisations peuvent se permettre de dédier une ressource au pilotage d’un appel d’offre sur la location courte durée. Carbookr se place donc comme étant la meilleure réponse car elle permet aux décideurs et aux voyageurs une efficience, une efficacité et une garantie de services hors norme dans un environnement correspondant aux nouvelles pratiques commerciales.

 

 

 

INFOGRAPHIE bilan news

 

Pour en savoir plus sur Carbookr rendez-vous sur carbookr.com